DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Brexit : Cameron annonce son intention de démissionner

monde

Brexit : Cameron annonce son intention de démissionner

Publicité

Première victime politique de la victoire du Brexit au Royaume-Uni : le Premier ministre conservateur David Cameron qui a annoncé son départ du 10 Downing Street dans les trois mois.

“J’ai mené bataille pendant cette campagne de la seule manière que je sache faire : en disant directement et passionnément ce que je pense et ce que je ressens, dans ma tête, dans mon coeur et dans mon âme, a-t-il déclaré. Je n’ai rien gardé pour moi. J’ai été totalement clair sur ma conviction que la Grande-Bretagne est plus forte, plus sûre et en meilleure condition dans l’Union européenne et j’ai dit clairement que le référendum portait sur cette question et seulement elle, et non sur l’avenir de tel ou tel homme politique, quel qu’il soit, moi y compris. Mais le peuple britannique a choisi clairement de prendre un autre chemin. Je pense que le pays a besoin d’un nouveau pouvoir pour aller dans cette direction. Je ferai tout ce que je peux comme Premier ministre pour tenir bon la barre dans les prochaines semaines et les prochains mois mais je ne pense pas qu’il soit juste que je reste le capitaine pour mener le pays dans cette direction. Ce n’est pas une décision que j’ai prise à la légère mais je pense que c’est dans l’intérêt du pays d’avoir une période de stabilité, puis le nouveau pouvoir qui est nécessaire. Il n’y a pas besoin d’un emploi du temps précis aujourd’hui mais selon moi, nous devrions nous fixer comme objectif d’avoir un nouveau Premier ministre à partir du début de la conférence du Parti conservateur en octobre.”

David Cameron qui avait voulu ce référendum après avoir mené des négociations serrées avec Bruxelles afin d’obtenir un statut spécial dans l’UE, s’est déclaré “fier du travail accompli” pendant ses six années au pouvoir.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article