DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le Brexit vu de l'Ecosse et de l'Irlande du Nord : un Royaume désuni

monde

Le Brexit vu de l'Ecosse et de l'Irlande du Nord : un Royaume désuni

Publicité

Après le vote massif de l’Ecosse en faveur du maintien, sa Première ministre Nicola Sturgeon a laissé entendre qu’un nouveau référendum d’indépendance pourrait avoir lieu.
“Je veux que ce soit tout à fait clair aujourd’hui, a-t-elle annoncé. Je prendrai toutes les mesures et j’explorerai toutes les options pour rendre effective la façon dont le peuple a voté en Ecosse. Autrement dit, pour assurer notre place dans l’Union européenne et dans le marché commun en particulier. Il y a beaucoup de gens qui ont voté contre l’indépendance en 2014 et qui revoient leur décision aujourd’hui. En fait, beaucoup d’entre eux m’ont déjà contactée.”

La discorde au sein d ‘un royaume censé être uni touche aussi l’Irlande du Nord. Son vice-Premier ministre Martin McGuinness a réagi : “Je crois vraiment que compte tenu du vote qui s’explique par le choix des électeurs anglais et qui nous entraîne, nous et l’Ecosse, hors de l’Union europééenne, nous avons le droit de tester l’opinion.”

Membre du Sinn Fein, Martin McGuinness en a logiquement appelé à un référendum pour réunifier l‘île, le combat de toujours de son parti. Il a également critiqué la campagne pro-Brexit de Theresa Villiers, la secrétaire d’Etat à l’Irlande du Nord.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article