DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Judo : les Japonais en forme à Budapest

Sport

Judo : les Japonais en forme à Budapest

Publicité

A 19 ans, la Japonaise Nami Nabekura fait son entrée dans la cour des grandes en remportant le Grand Prix de Budapest.

La championne du monde junior s’impose chez les moins de 63 kilos en battant en finale la championne du monde senior, la Slovène Tina Trstenjak.

Autre apparition remarquée au plus haut niveau, celle de la Française Romane Yvin, 18 ans.

Dans la catégorie des 48 kilos, elle ne s’incline qu’en finale, sur ippon à 20 secondes de la fin, devant une autre Japonaise Hiromi Endo, pas épargnée par les blessures depuis le début de sa carrière.

Suprématie nippone chez les femmes – avec une finale entre Momo Tamaoki et Nae Udaka chez les 57 kilos – et chez les hommes, à l’image du succès de Dai Aoki chez les légers.

Le 278e du classement mondial l’emporte sur ippon face au Kirghize Otar Bestaev, tandis que le Français Cédric Revol s’empare de la médaille de bronze.

Il arrive parfois que les Japonais soient battus, comme Masaya Asari chez les moins de 66 kilos.

En finale, deux yukos lui coûtent la victoire face au Slovène Adrian Gomboc, alors que l’Ouzbek Rishod Sobirov – deux médailles olympiques à son actif – doit se contenter de la troisième place.

Un compatriote de Gomboc s’impose chez les moins de 73 kilos, en l’occurrence Rok Draksic.

L’ancien champion d’Europe l’emporte sur ippon en finale face à l’Ukrainien Dmytro Kanivets.

Suite et fin du Grand Prix de Budapest ce dimanche.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article