DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

"Pas besoin d'être trop durs" lors des négociations (Angela Merkel)

monde

"Pas besoin d'être trop durs" lors des négociations (Angela Merkel)

Publicité

Angela Merkel a choisi de calmer le jeu, suite aux déclarations inamicales de certains responsables européens vis à vis du choix des Britanniques de quitter l’UE. La chancelière allemande s’est notamment montrée plus conciliante que son homologue français, qui avait réclamé la veille que le Brexit soit “rapidement appliqué”.

“J’ai le sentiment qu’il ne faut pas essayer de faire peur pendant les négociations sur la séparation. Nous sommes tristes des résultats du vote d’hier, mais ce n’est pas une raison pour être trop durs lors des négociations. Elles doivent se dérouler dans les règles”, a affirmé la chancelière devant la presse.

Déclarations opposées des ministres des Affaires étrangères des six pays fondateurs de l’UE réunis dans la matinée, également à Berlin. Pas question à leurs yeux d’attendre octobre et la nomination d’un nouveau Premier ministre britannique, pour que Londres applique l’article 50 du Traité de Lisbonne, qui lancera la procédure de sortie.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article