DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Glastonbury : musique et... Brexit

Cult

Glastonbury : musique et... Brexit

En partenariat avec

L’onde de choc du Brexit n’a pas épargné le très emblématique festival de Glastonbury qui normalement est un grand moment de musique et de pataugeage dans la boue. Mais là, la tête était ailleurs comme pour un couple de festivaliers : “Je crois que nous allons nous installer à l‘étranger et ne jamais revenir en Angleterre. Je n’aime pas Boris. Oui l’idée de Boris Johnson en tant que premier Ministre est terrifiante. Je crois que l’on va partir.”

Autre constatation un peu plus loin : “Je crois que c’est assez triste de voir que certains des chiffres qui ont été cités par tous lors de la campagne pour le Brexit se sont révélés faux et que les gens ont continué à ignorer aveuglement ce fait. Cela montre que les gens veulent prendre le risque d’une crise financière tout particulièrement pour les gens de notre âge. Je ne veux pas retraverser une autre crise financière.”

Et les avis étaient partagés : “C’est dur à dire mais je pense que la majorité des Britanniques ont purement et simplement voté sur l’immigration. On ne leur parlait de rien d’autre. Je crois que les Britanniques sont contents que nous sommes sortie de l’Union. On va pouvoir prendre nos propres décisions notamment au sujet de l’immigration.”

Mais que l’on se rassure il y a eu aussi des concerts et notamment ceux de Jess Glynne (i français), ZZ Top, Muse, Ellie Goulding, Coldplay et Adèle.

Prochain article