DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Piéger les moustiques vecteur du virus Zika

Sci-tech

Piéger les moustiques vecteur du virus Zika

En partenariat avec

Dans ces laboratoires texans de Houston on travaille sur des… pièges à moustiques. Des pièges un peu particuliers destinés à attraper uniquement certains moustiques voulus par des chercheurs. Ainsi ceux qui transmettent le virus Zika. Ces recherches sont faites dans le cadre du projet Premonition, un projet piloté par Microsoft.

Ethan Jackson est responsable du projet Premonition : “L’idée derrière ‘Premonition’ c’est d’utiliser un moustique comme un dispositif qui peut sortir et faire des prélèvement sanguins. A partir de ce moustique on peut essayer de comprendre quels pathogènes il peut avoir rencontré. Donc la technologie qu’il nous faut créer ici c’est trouver une façon d’attraper un moustique et de le faire revenir au laboratoire pour pouvoir l’analyser.”

Le piège collecte des données sur l’heure et les conditions météo des captures. Equipé d’un microprocesseur alimenté par des piles, le dispositif envoie directement les données dans le nuage.

Ethan Jackson : “Le projet Premonition a commencé à partir de l’observation que les maladies infectieuses émergeants sont très difficiles à prévoir. Elles sont dangereuses et elles coûtent très cher. Pourrait-on donc les rendre plus prévisibles ? Si on réussit ici, la réponse sera positive. J’espère qu’on pourra les anticiper avant qu’elles nous surprennent. Comme on l’a vu par exemple avec Ebola et comme on le voit avec Zika.”

L‘épidémie actuelle du Zika a été détectée en premier au Brésil l’an dernier. On a établi un lien le virus Zika et 1400 cas de microcéphalie chez des nouveaux nés.
Depuis elle a été détectée dans 39 autres pays et territoires en Amérique. Elle devrait arriver aux Etats-Unis à la faveur de la chaleur estivale.

Prochain article