DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

France: le Sénat adopte la loi travail pendant la onzième manifestation

monde

France: le Sénat adopte la loi travail pendant la onzième manifestation

Publicité

Le Sénat français, à majorité de droite, a adopté le projet de loi travail ce mardi, onzième journée de manifestations dans les villes de l’hexagone. 185 sénateurs se sont prononcés “pour” et 156 “contre”.

Dans l’après-midi, ils étaient 200.000 selon les syndicats, 64.000 selon la police à défiler contre une loi qui va selon eux précariser plus encore les salariés. La mobilisation stagne, mais le secrétaire général de la CGT Philippe Martinez, qui rencontrera le Premier ministre Manuel Valls ce mercredi, peut toujours s’appuyer sur l’opinion publique, majoritairement opposée au texte:

“On est confiants comme depuis quatre mois, c’est pas nous qui sommes en position de faiblesse, je vous le répète on a un soutien majoritaire a tous les niveaux et c’est au gouvernement de prendre ses responsabilités, on parle beaucoup depuis dimanche d‘écouter les peuples, vous savez? Et bien on a l’occasion, en tout cas le gouvernement et le président de la République, ont l’occasion de le faire ici en France aussi”, a-t-il déclaré

Les sacs étaient fouillés à l’entrée du cortège parisien, autour duquel un important dispositif policier était déployé. Des affrontements ont éclaté en fin d’après-midi. 41 personnes ont été interpellées, la plupart de manière préventive lors des filtrages policiers.

Le gouvernement n’exclut pas de recourir une fois de plus à l’article 49-3, pour faire passer en bloc la loi El Khomri dont la relecture par les députés est prévue le 5 juillet. Date de la prochaine manifestation.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article