DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

"Barbares tueurs de bébés" : la presse turque crache sur les terroristes

monde

"Barbares tueurs de bébés" : la presse turque crache sur les terroristes

Publicité

Istiklal, l’artère commerçante d’Istanbul, étrangement calme ce matin. Le “jour d’après” est marqué par l’abattement, et une colère profonde, dont la presse se fait violemment l‘écho.

Bâtards, pourritures, les insultes fusent. Barbares tueurs de bébés, en une des journaux.

“C’est un immense massacre. La Turquie ne mérite pas cela, dit un passant. On ne peut pas commettre de tels crimes. Je les condamne.”

De nombreux touristes figurent sans doute parmi les victimes. Cet Egyptien est arrivé hier soir à Istanbul : “La terreur et la violence ne sont pas une façon de répondre aux problèmes. J’espère, et je suis sûr, que le peuple turc est aussi fort que nous, au Moyen-Orient, pour détruire cela et comprendre que ce n’est ni la nature des habitants de ce pays ni de l’Islam.”

Après l’annulation de 340 vols dans la nuit , l’aéroport a repris son activité mais l’angoisse est palpable. Les autorités de l’aéroport de Bruxelles, qui a été frappé le 22 mars dernier, ont présenté leurs condoléances à la Turquie.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article