DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Ecosse et Irlande du Nord : des économies vulnérables au Brexit

Business Line

Ecosse et Irlande du Nord : des économies vulnérables au Brexit

Publicité

Le Royaume-Uni quitte l’Union européenne : c’est l’information qui a réveillé l’Europe et le monde entier vendredi au lendemain du référendum sur le Brexit.

La sortie de l’Union européenne l’a emporté avec une marge substantielle. Géographiquement, seules quelques régions ont voté pour le maintien : Londres, l’Ecosse et l’Irlande du Nord.

L’Ecosse a soutenu le maintien à 62%, l’Irlande du Nord à près de 56%. Ces régions sont-elles assez solides pour supporter les répercussions économiques d’un Brexit auquel elles se sont opposées ?

Nous nous y intéressons dans cette édition, en revenant sur les prévisions économiques antérieures au scrutin pour l’Ecosse et l’Irlande du Nord, prévisions qui déjà, étaient peu réjouissantes.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article