Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Triple attentat-suicide d'Istanbul : le gouvernement accuse Daech

Access to the comments Discussion
Par Euronews
Triple attentat-suicide d'Istanbul : le gouvernement accuse Daech

<p>Un triple attentat-suicide a frappé mardi soir le terminal international de l’aéroport Atatürk d’Istanbul, faisant au moins 36 morts et plus de 150 blessés. </p> <p>Les trois kamikazes, qui se seraient rendus à l’aéroport en taxi, ont d’abord ouvert le feu de manière aléatoire avant de se faire exploser., l’un dans le hall des départs, deux autres dans le hall des arrivées.</p> <p>Parmi les victimes, une majorité de Turcs, mais aussi des étrangers. Le trafic aérien a été interrompu pendant quelques heures.</p> <p>“J‘étais en train de faire emballer mes trois valises quand j’ai entendu l’explosion. La police nous a dit de nous allonger. L’armature de la machine d’emballage automatique nous a protégé des échanges de tirs. Ils tiraient sur la police et la police tirait sur eux. Quelqu’un près de nous a reçu un tir, et ensuite, on a vu la bombe exploser dans scanner. Tout le monde autour est mort dans l’explosion. Je me suis relevé et j’ai regardé à travers la vitre pour voir la fusillade”, raconte un témoin.</p> <p>L’attentat n’a pas été revendiqué, mais les autorités pointent du doigt Daech. Estimant que l’attaque aurait pu se produire dans n’importe quelle ville, le président turc a déclaré qu’il espérait que cet attentat soit un tournant dans la lutte internationale contre le terrorisme, appelant à un coopération renforcée.</p> <p>“L’enquête de nos forces de sécurité indique l’attaque terroriste a été menée par Daech. Il n’y a pas eu de lacune de sécurité. Le fait que les kamikazes étaient aussi armés a empiré la situation”, a déclaré le Premier ministre Binali Yildirim.</p> <p>La Turquie a connu ces deux dernières années une vague d’attentats à Ankara et Istanbul, attribués à l’Etat islamique ou à des groupes rebelles kurdes. Rien que cette année, pas moins de quatre attentats mortels se sont produits rien qu‘à Istanbul.</p>