DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Cinq candidats déclarés, l'un d'eux sera le nouveau Premier ministre du Royaume-Uni

monde

Cinq candidats déclarés, l'un d'eux sera le nouveau Premier ministre du Royaume-Uni

Publicité

L‘épilogue est plus incertain que jamais depuis l’effacement surprise de Boris Johnson. Mais les protagonistes sont connus. Cinq candidats, deux femmes et trois hommes se sont lancés dans la course à la succession de David Cameron à la tête du gouvernement du Royaume-Uni. Ces cinq personnalités du Parti conservateur avaient jusqu‘à jeudi midi pour officialiser leur candidature.

Pris à contre-pied par l’ancien maire de Londres, les bookmakers britanniques misent désormais massivement sur Theresa May. La ministre de l’Intérieur qui s‘était lancée dans la campagne pour le maintien aux côtés de David Cameron, se dit prête à appliquer la sortie:“Brexit, cela veut dire Brexit. La campagne a eu lieu, le vote s’est tenu, le taux de participation était important et le peuple a donné son verdict. Il ne doit y avoir aucune tentative de rester dans l’UE ou d’y retourner par la porte arrière, et aucun second référendum”, a-t-elle déclaré lors de l’annonce de sa candidature.

Le principal rival de Theresa May se nomme Michael Gove, le ministre de la Justice, dont l’entrée en course surprise ce jeudi matin a été vue comme un poignard dans le dos de son mentor et allié Boris Johnson. Micheal Gove s‘était distancé de David Cameron pour devenir finalement l’un des artisans de la victoire du Brexit. Il n’avait pas hésité à critiquer le mouvement Ukip de Nigel Farage pendant la campagne.

La secrétaire d’État à l‘énergie Andrea Leadsom s’est lancée dans la bataille sur le réseau social Twitter. Eurosceptique, cette conservatrice de 53 ans est jugée compétente par les Tories, de par sa longue expérience professionnelle dans le monde finance.

Le ministre du Travail Stephen Crabb, se définit du côté des cols bleus. De l’aile droite du parti, ce conservateur de 43 ans originaire du Pays de Galles revendique des frontières fermées et un marché ouvert. Il a fait campagne pour le maintien dans l’UE.

Dernier candidat déclaré, le libéral et eurosceptique Liam Fox, qui se réclame du Thatchersime. Élu au parlement depuis 1992, il a dirigé le Parti conservateur de 2003 à 2005.

Ce ces cinq, les 150.000 membres du Parti conservateur doivent d’abord choisir les deux, qui brigueront le 10, Downing Street, le 9 septembre.

Theresa May s’est lancée sur Twitter ce jeudi pour officialiser sa campagne:

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article