DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Istanbul: vague de perquisitions dans les milieux djihadistes

monde

Istanbul: vague de perquisitions dans les milieux djihadistes

Publicité

Treize membres présumés du groupe État Islamique, dont trois trois étrangers ont été arrêtés en Turquie moins de 48 heures après le triple attentat qui a visé mardi soir l’aéroport Atatürk d’Istanbul.

La police turque a mené seize perquisitions au petit matin ce jeudi dans différents quartiers d’Istanbul, dont Pendik, Basaksehir et Sultanbeyliet. Les opérations visaient les milieux djihadistes, Daech étant clairement désigné comme le commanditaire du massacre par les autorités turques.

L’attentat qui a fait au moins quarante-deux victimes et des centaines de blessés n’a toujours pas été revendiqué. Ni l’identité ni la nationalité des trois kamikazes n’ont été communiquées. Ankara pense qu’au moins un d’entre eux serait étranger.

Le groupe État Islamique, qui signe régulièrement ses attaques, n’a presque jamais revendiqué d’attentat en Turquie. Pourtant ces dix-huit derniers mois, il est suspecté d’en avoir commis sept, dont trois contre la capitale économique et vitrine internationale du pays, Istanbul.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article