DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le Colisée se paie une petite beauté

monde

Le Colisée se paie une petite beauté

Publicité

C’est le symbole d’une ville, celui de la Rome antique, éternelle, mais les siècles n’ont pourtant pas épargné le Colisée.
Construit en l’an 80 après JC, l‘édifice s’est offert une nouvelle jeunesse grâce au dons du célèbre chausseur Tod’s. 25 millions d’euros selon la presse transalpine.
De l’argent qui a permis de
Passer par un investisseur privé pour rénover le site le plus visité d’Italie, la méthode a suscité la polémique en Italie. Pour Mateo Renzi plus que les moyens, c’est bien la fin qui compte.
“Nous devons arrêter de nous disputer sur l’héritage culturel de l’Italie parce que c’est non seulement ce dont nous pouvons être le plus fiers et une grande partie de notre identité, mais aussi un potentiel énorme”, a-t-il déclaré dans le Colisée rénové.
“Il n’est plus temps de se plaindre qu’il n’y a pas d’argent pour la culture. Publiques et privées, les ressources existent”, a-t-il insisté.

Le recours à des mécènes pour rénover des batîments emblématiques est courant en Italie. La fontaine de Trévie par exemple en avait bénéficié.
En attendant le gouvernement devrait verser 18 millions d’euros supplémentaires pour le Colisée. Cela concernera cette fois-ci la rénovation des entrailles de l’amphitheatre.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article