DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Allemagne-Italie, une épreuve pour les nerfs

monde

Allemagne-Italie, une épreuve pour les nerfs

Publicité

Un match jusqu’au bout du suspense… Le quart de finale Allemagne – Italie a tenu toutes ses promesses. La Mannschaft a finalement battu l’Italie au terme des prolongations et d’une double séance de tirs aux buts.

“L’important, dit Christian, c’est que nous avons atteint les quarts de finale, ça c’est une réussite. Et nous avons gagné quatre coupes du Monde, ne l’oublions pas, et nous avons toujours battu les Allemands. Alors pour une fois, ils nous battent, ça va”.

“Je crois que dans le jeu, ajoute Emiliano, les Allemands étaient plus forts, mais je dois dire que les Italiens ont un coeur supérieur”.

Les spectateurs chanceux du match à Bordeaux s’en souviendront longtemps :

“Malheureusement, déclare Rosalia, on a pas pu refaire comme en 2006. Les Allemands ont super bien joué et c’est vraiment dommage d’avoir perdu comme ça”.

A Berlin, la foule a retenu son souffle jusqu’au penalty final de Hector.

Max :
“Ce match était un véritable supplice pour les nerfs, mais je pense qu’on ne peut pas critiquer leur victoire. Les Italiens n’avaient pas d’inspiration, donc c’est juste”.

Tobi :
“Si ils ne deviennent pas champions d’Europe, alors je ne comprends plus le monde!”

L’Allemagne rencontrera jeudi en demi-finales la France, ou l’Islande, qui s’affrontent ce soir à Saint-Denis.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article