DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Incertitude politique en Australie après les élections législatives

monde

Incertitude politique en Australie après les élections législatives

Publicité

ALL VIEWS

Touchez pour voir

L’Australie s’est réveillée dimanche matin sans majorité claire après les élections législatives de samedi.
Les électeurs n’ont pas réussi à départager les deux grands partis en compétition.

Malcolm Turnbull, le Premier ministre sortant, un libéral multimillionnaire, compte sur les votes par correspondance qui n’ont pas encore été dépouillés pour se maintenir au pouvoir.

“Je reste serein et confiant : une coalition gouvernementale majoritaire sera reconduite à l’issue du comptage des voix”, a-t-il déclaré.

A ce stade, c’est le leader travailliste Bill Shorten qui semble l’emporter : son parti a rafflé 67 sièges contre 65 pour son rival libéral. Mais il faut 76 sièges pour former une majorité. Or 13 sièges n’ont pas encore été attribués.

Bill Shorten estime que son parti sera “très certainement” de retour aux affaires.

Dimanche à Sydney, les électeurs étaient partagés. Entre raz-le bol et inquiétude après le vote britannique en faveur du Brexit. Un vote qui pourrait impacter l’Australie par ricochet.

Pour se maintenir au pouvoir, le premier ministre sortant va devoir courtiser les députés indépendants.

En attendant les résultats définitifs, mardi au plus tard, une australienne a fait la Une des jounraux. Elle est la première aborigène à entrer au Parlement.

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article