DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Bangladesh : cérémonie d'hommage aux victimes de l'attaque de Dacca

monde

Bangladesh : cérémonie d'hommage aux victimes de l'attaque de Dacca

Publicité

Deuxième journée de deuil national au Bangladesh. 22 personnes ont péri vendredi soir dans un restaurant de Dacca, la capitale. Parmi elles, neuf Italiens, sept Japonais, un Américain et un Indien. Selon les témoignages des rescapés, les preneurs d’otage ont spécifiquement visé les étrangers, les égorgeant à l’arme blanche.

La Première ministre Sheikh Hasina a présidé une cérémonie d’hommage en présence des proches des victimes et des représentants de leur pays d’origine. Le groupe Etat islamique a revendiqué l’attaque. Mais les autorités du pays réfutent l’implication de cette organisation jihadiste internationale. Le gouvernement souligne que les six assaillants tués étaient des Bangladais, membres du groupe Jamaeytul Mujahdeen Bangladesh, un groupe local interdit dans le pays, et sans lien, dit-il, avec l’EI.

Les Etats-Unis, par la voix du secrétaire d’Etat John Kerry, ont proposé de collaborer à l’enquête. La police bangladaise tente notamment de comprendre le processus de radicalisation des assaillants, des jeunes, bien éduqués et d’un milieu favorisé.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article