DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Nigel Farage, 17 ans de campagne pour le Brexit

monde

Nigel Farage, 17 ans de campagne pour le Brexit

Publicité

Le Brexit est la consécration de sa vie politique. Député européen taxé de populisme et de xénophobie, Nigel Farage est en état de grâce.

Opposé au traité de Maastricht, ce trader de la City avait quitté le Parti conservateur en 1992, pour co-fonder UKIP (Parti pour l’Indépendance du Royaume-Uni), une formation europhobe et anti-immigration. Il entrait sous cette bannière au parlement européen sept ans plus tard.

Après la victoire du Brexit le 23 juin dernier, il a fait référence à ses premiers pas dans l’hémicycle strasbourgeois:

“C’est drôle non? Vous savez, quand je suis arrivé ici il y a 17 ans et que j’ai dit que je voulais faire campagne pour que le Royaume-Uni quitte l’UE, vous avez tous ri de moi. Et bien, je dois dire, vous ne riez plus maintenant, n’est ce pas? Je sais maintenant qu’aucun d’entre-vous n’a jamais eu de vrai métier, n’a jamais travaillé dans les affaires, n’a jamais créé un seul emploi”

Âgé de 52 ans, Nigel Fagage souffre encore des séquelles d’un accident d’avion qui a faillit le tuer en 2010. Le jour des élections législatives, la bannière Ukip que tractait son biplace, s’est prise dans l’hélice. Quatre ans plus tard, il était élu “britannique de l’année” par le Times, après la victoire de UKIP aux européennes.

Buveur et fumeur, père de quatre enfants, Nigel Farage a annoncé ce lundi qu’il quittait la présidence de UKIP. Il explique vouloir “récupérer sa vie”, après 17 années de combat.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article