DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Bangladesh : la police traque les assaillants en fuite

monde

Bangladesh : la police traque les assaillants en fuite

Publicité

Au Bangladesh, les hommages se poursuivent quatre jours après l’assaut contre un restaurant qui a fait 22 morts à Dacca. Du côté de l’enquête, la police est toujours à la recherche de possibles assaillants en fuite. Et des questions restent en suspens. Qui a organisé l’attaque revendiquée par l’Etat islamique et avec quelles complicités ? Le profil des preneurs d’otages, des jeunes instruits issus de familles aisées, soulève aussi de nombreuses interrogations.

Le vice ministre des Affaires étrangères italien, Mario Giro, s’est rendu sur les lieux du drame. “Nous sommes ici pour ce triste évènement et pour ramener les corps de nos citoyens. La coopération entre l’Italie et le Bangladesh va se poursuivre et va se renforcer”, a-t-il dit.

Son homologue bangladais, Shariar Alam, rappelle que “les assaillants étaient tous de jeunes Bangladais. Nous n’avons jusqu‘à présent trouvé aucune implication étrangère” a t-il souligné, et d’ajouter que l’enquête explore “toutes les pistes”.

Les corps des sept victimes japonaises sont arrivés mardi matin à Tokyo. Neuf Italiens, deux Bangladais, une Américaine et une étudiante indienne ont également été tués. Ce mardi, la police bangladaise a reconnu avoir probablement tué par erreur un des otages bangladais.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article