DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Après sept ans d'attente, le rapport Chilcot publié

monde

Après sept ans d'attente, le rapport Chilcot publié

Publicité

C’est aujourd’hui que doit enfin être publié le rapport de la commission Chilcot au Royaume-Uni. Commandé il y a sept ans, le rapport se penche sur les conditions très controversées de l’entrée en guerre du Royaume-Uni décidée par Tony Blair en 2003. Alors chef du gouvernement, il est accusé d’avoir trompé la population britannique en avançant la présence, jamais avérée, d’armes de destruction massive en Irak.

Des dizaines de milliers d’Irakiens sont morts lors de la guerre et des violences qui ont suivi. 45 000 soldats britanniques ont participé à la guerre entre 2003 et 2009. 179 sont morts, dont le fils de Peter Brierley.

“Cela ne va pas être aussi simple que cela. Les gens disent que le rapport va embellir la réalité. Le rapport va sans doute nécessiter un travail d’approfondissement, probablement par quelqu’un de meilleur que moi, quelqu’un qui sera capable de faire le tri de ce qui est vrai dans tout ça”, dit-il.

“Ces gens qui ont pris une part si active et causé la mort de nos êtres aimés avec leurs nombreuses erreurs, doivent vraiment nous regarder dans les yeux. Ils peuvent essayer de se justifier aux yeux du monde autant qu’ils veulent, mais tant qu’ils ne sont pas capables de justifier leurs actions auprès des familles, leurs mots resteront vides de sens”, estime Sarah O’Connor, qui a perdu son frère dans cette guerre.

Les avocats des familles de 29 soldats morts en Irak ont indiqué qu’ils allaient éplucher le rapport Chilcot. Il pourrait servir de base à une action en justice contre Tony Blair et les responsables de l‘époque.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article