DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Euro 2016 : Griezmann envoie les Bleus en finale

the corner

Euro 2016 : Griezmann envoie les Bleus en finale

Publicité
  • France 2 – 0 Allemagne
  • Buteur : Griezmann (45e + 2 sur penalty et 72e)

Finie la malédiction avec les défaites lors des demi-finales de la Coupe du monde en 1982 et 1986 et en quart de finale en 2014, les Français prennent leur revanche sur les Allemands en les battant pour se hisser en finale de l’Euro. Antoine Griezmann devient le héros de tout un peuple en signant un doublé. Il est le meilleur buteur de la compétition avec six buts. Après les champions du monde en titre, les Bleus seront opposés au Portugal dimanche prochain au Stade de France.

Sur une pelouse médiocre, mais dans un Vélodrome bouillant avec un public en fusion et un thermomètre affichant 27 degrés au coup d’envoi, les Bleus démarrent la rencontre pied au plancher. Ils se créent la première occasion du match au bout de six minutes avec un beau mouvement collectif et Antoine Griezmann qui oblige Manuel Neuer à se détendre de tout son long pour repousser son tir à ras de terre.

La Mannschaft prend alors le contrôle des opérations et multiplie les offensives avec des frappes de Müller (13e et 15e), une de Can (14e) et une de Schweinsteiger qui oblige Hugo Lloris, capitaine exemplaire, à effectuer une claquette (26e). Les hommes de Didier Deschamps réagissent en fin de mi-temps avec Griezmann qui ne cadre pas, Giroud qui se fait contrer in-extremis par Höwedes avant un ultime corner dans les arrêts de jeu et un ballon touché de la main par “Schweini”. C’est Griezmann qui se charge de le tirer et de le transformer en prenant Neuer à contre-pied. 1-0 à la pause pour les Bleus.

Déjà privée de Khedira et Gomez, blessés, et d’Hummels, suspendu, la Mannschaft perd ensuite Boateng, touché et suppléé par Mustafi. Puis Götze remplace Can tandis que Payet, transparent ce soir, cède sa place à Kanté, de retour de suspension. Les Français se mettent à l’abri à la 72e minute à la suite d’une perte de balle de Kimmich bien exploitée par Pogba. Neuer ne peut qu’effleurer son centre et Griezmann, encore lui, surgit au point de penalty pour – de la semelle – pousser le ballon au fond des filets.

Deux minutes plus tard, Kimmich fait passer un frisson dans le dos des supporteurs tricolores en trouvant l‘équerre du cadre de Lloris. Un coup-franc de Draxler, des têtes d’Höwedes et de Müller, rien n’y fait. Les Allemands ne trouvent pas la faille contre une équipe tricolore alignée en 4-2-3-1 avec les mêmes titulaires qu’en quarts de finale contre l’Islande. Un onze-type que Didier Deschamps pourrait reconduire dimanche prochain avec l’objectif d’obtenir un troisième titre européen.

Trois choses à savoir

  • La France n’avait plus battu l’Allemagne dans un tournoi majeur depuis 1958.
  • Manuel Neuer n’avait encaissé qu’un but, sur penalty, avant cette demi-finale.
  • Avec 6 réalisations, Antoine Griezmann est en tête du classement des buteurs.

L’homme du match : Antoine Griezmann

L’attaquant de l‘équipe de France s’offre un doublé avec un penalty tiré avec beaucoup de sang-froid et un but plein d’opportunisme en deuxième mi-temps.

La journée en photos

Euro 2016 Fra-Ger

Cristiano Ronaldo égale Michel Platini

Cristiano Ronaldo a débuté le championnat d’Europe sans briller, en tout cas sans marquer lors des deux premiers matches. Puis la star du Real Madrid s’est réveillée avec trois buts, dont un ce mercredi en demi-finale contre le Pays de Galles. Trois buts qui lui ont permis d‘égaler un record vieux de 32 ans. Et son Euro n’est pas encore terminé…

C’est déjà l’Euro de tous les records pour CR7 qui est devenu le joueur le plus capé du Portugal, devant Luis Figo, avec 132 sélections. Il a aussi effacé des tablettes Edwin van der Sar et Lilian Thuram avec ses 20 matches en phase finale de l’Euro. Et il a réussi là où Zlatan Ibrahimovic a échoué, en marquant dans quatre championnats d’Europe consécutifs. Avant donc d‘égaler la performance de Michel Platini qui avait lui inscrit 9 buts en 5 matches durant l’Euro 84 remporté par la France.

Le meilleur et le pire…

Il ne reste qu’une seule rencontre à disputer dans ce championnat d’Europe. Sur les 50 matches qui ont déjà eu lieu, nous avons choisi le meilleur et le pire. Quels sont ces matches ? Nous allons tout de suite vous le dire.

Des buts, du suspense, du spectacle sur le terrain et dans les tribunes : la dernière rencontre du groupe F entre la Hongrie et le Portugal a tenu toutes ses promesses. Au Parc OL, les Hongrois, qui n’avaient plus disputé un championnat d’Europe depuis 44 ans, ont mené trois fois au score, mais la Seleçao n’a jamais baissé les bras et a fini par arracher le match nul trois partout, avec notamment un doublé de Cristiano Ronaldo. Résultat : les deux équipes se sont qualifiées pour les huitièmes de finale.

Affiche alléchante, mais rencontre décevante entre l’Allemagne et l’Italie en quart de finale. A Bordeaux, les deux formations, qui se craignaient, se sont neutralisées pendant 120 minutes et seule la séance des tirs au but a valu le coup. Avec trois ratés pour la Mannschaft et quatre pour la Squadra Azzurra, dont ceux très commentés de Pellé et de Zaza avec pour l’un un geste mimant une panenka et pour l’autre une course d‘élan vraiment pas académique…

Ronaldo, star du web

Terminons avec une vidéo devenue très populaire sur internet ces dernières heures, et consacrée à Cristiano Ronaldo. Preuve est faite qu’il ne vaut mieux pas énerver l’attaquant portugais. C’est tout pour aujourd’hui. Euro 2016 sera de retour ce vendredi soir, ne le manquez pas.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article