DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Irak : 40 morts dans un nouvel attentat contre un mausolée chiite

monde

Irak : 40 morts dans un nouvel attentat contre un mausolée chiite

Publicité

La communauté chiite en Irak a été la cible d’un nouvel attentat, revendiqué par le groupe Etat islamique.
C’est un mausolée qui a été pris pour cible dans la ville de Balad, à 80 kilomètres au nord de la capitale Badgad. Le site a d’abord a été attaqué au mortier. Puis des individus ont ouvert le feu avant de se faire exploser. Le bilan est encore très lourd : au moins 40 morts.

Pour l’ayatollah Ali al-Sistani, la plus haute autorité religieuse chiite d’Irak, les forces de sécurité ont failli leur tâche. Il s’est exprimé via son représentant :

‘‘Si les autorités ne sont pas à la hauteur de leurs responsabilités et ne mettent pas un terme à ces violations de la sécurité, les terroristes vont continuer à commettre leurs crimes contre le peuple irakien.”

Cette attaque survient quelques jours après l’explosion d’un véhicule piégé dans un quartier commerçant de Bagdad, qui a fait près de 300 morts et de nombreux blessés. Il s’agit de l’un des attentats les plus meurtriers qu’ait connus l’Irak.

En conséquence, le Premier ministre Haïder al-Abadi a limogé trois chefs de la sécurité et a accepté la démission du ministre de l’Intérieur.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article