DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'arsenal nucléaire britannique soumis à un vote parlementaire

monde

L'arsenal nucléaire britannique soumis à un vote parlementaire

Publicité

Un vote parlementaire aura lieu sur l’avenir du programme nucléaire britannique : annonce de David Cameron lors du sommet de l’OTAN ce samedi.

Une décision doit être prise cette année sur le remplacement des quatre sous-marins nucléaires Trident, pour un coût d’au moins 39 milliards d’euros.

David Cameron :
“La dissuasion nucléaire reste essentielle de mon point de vue, pas juste pour la sécurité de la Grande Bretagne, mais comme nos alliés l’ont souligné aujourd’hui, pour la sécurité générale de l’Alliance Atlantique. Au sujet des Trident, c’est un engagement de notre programme pour avoir un dispositif complet de dissuasion et remplacer les quatre sous-marins. Il faut avancer sur cela. Nous devons savoir à quoi nous en tenir pour aller de l’avant avec cet investissement”.

L’avenir de la base de Clyde, en Ecosse, port d’attache des sous-marins Trident, est aussi remis en question par le Brexit et par la possibilité d’une indépendance future de l’Ecosse.

En plus de la manifestation de février quand des dizaines de milliers de personnes ont demandé l’arrêt du programme nucléaire, la Première ministre de l’Ecosse, Nicola Sturgeon, et le leader de l’opposition travailliste, Jeremy Corbyn, ont dénoncé un programme “immoral”.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article