DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Soudan du Sud : anniversaire d'indépendance sur fond d'instabilité

monde

Soudan du Sud : anniversaire d'indépendance sur fond d'instabilité

Publicité

C‘était ce vendredi à Juba, capitale du Soudan du Sud : côte-à-côte, dans le palais présidentiel, le chef de l’Etat Salva Kiir et le vice-président Riek Machar. Les deux hommes sont censés évoquer le processus de paix et la situation sécuritaire.
C’est alors que des coups de feux retentissent à l’extérieur du bâtiment.
Les journalistes présents se protègent avant qu’un calme précaire ne revienne dans ce quartier.

Mais d’autres coups de feu sont entendus par la suite en d’autres points de la capitale.
Ce samedi matin, on ignore précisément le bilan de ces violences. Certaines sources parlent de plusieurs dizaines de morts.

En tout cas, cela témoigne de l’instabilité qui règne dans le Soudan du Sud, alors même que ce pays fête ce samedi son 5ème anniversaire.

Elle semble loin, l’euphorie de ce 9 juillet 2011, quand le pays célébrait son indépendance.
Depuis, la rivalité entre les deux hommes forts Salva Kiir et Riek Machar s’est transformée en conflit ouvert entre 2013 et 2015.

L’accord de paix conclu l’an dernier semble aujourd’hui plus fragile que jamais.

Le Secrétaire général de l’ONU a fait part de son “inquiétude“ face à la dégradation de la situation dans ce pays.

>> Communiqué de l’ONU

Pour aller plus loin

+ Soudan du Sud : des réfugiés, l’hideux bilan de cinq ans d’indépendance

+ Soudan du Sud : des obstacles, cinq ans après l’indépendance

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article