DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Etats-Unis : ne rien lâcher, malgré la tuerie de Dallas

monde

Etats-Unis : ne rien lâcher, malgré la tuerie de Dallas

Publicité

La mobilisation contre les violences policières racistes se poursuit aux Etats-Unis. Plusieurs manifestations ont eu lieu samedi soir à l’appel des mouvements Black Lives Matter, notamment à Baton Rouge, en Louisiane, où mardi un Afro-Américain avait été abattu par la police.

Des heurts ont eu lieu entre la police et des manifestants, notamment des mouvements radicaux Black Panthers.

Manifestations aussi à New York, Chicago, et à Saint Paul, dans le Minnesota, sur ces images, Où d’autres arrestations ont eu lieu. Au total 200 personnes ont été interpellées.

A Dallas un mémorial a été improvisé sur les lieux où cinq officiers de police sont tombés sous les balles d’un homme armé, jeudi soir.

La police de Dallas est toujours sous le choc après cette escalade inédite de violence :

“Nous avons une bonne relation de travail avec notre communauté, explique le détective Ira Carter, mais ce n’est pas parfait, nous essayons de comprendre qui nous servons et les citoyens ici nous donnent amour et soutien”.

Barack Obama, d’Espagne, a déclaré que des actions comme celle qui a coûté la vie aux policiers ne pouvait que nuire à la cause du mouvement Black Lives Matter.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article