DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Législatives en Australie : victoire en demi-teinte pour le premier ministre conservateur

monde

Législatives en Australie : victoire en demi-teinte pour le premier ministre conservateur

Publicité

Huit jours après les législatives en Australie, Malcolm Turnbull peut officiellement souffler : le conservateur est bien réélu en tant que premier ministre.

Une victoire en demi teinte puisque son camp a perdu sa majorité confortable à la chambre des représentants.

C’est un grand jour, un grand jour pour remercier le peuple australien pour ses décisions lors de ces élections, et pour s’engager auprès d’eux, leur assurer avec une détermination sans faille que ce parlement gouvernera bien“, a déclaré le premier ministre.

Le leader de l’opposition Bill Shorten met en garde le premier ministre, arrivé au pouvoir en septembre dernier à la faveur d’un putsh au sein de son parti.

Pour le bien de notre nation, j’espère que la coalition fera un bon travail, a souligné le leader du parti travailliste. J’espère qu’ils dirigeront un bon gouvernement. Les Australiens n’espèrent rien de moins de ce 45ème parlement. Ils ont été clairs en choisissant leurs représentants, ils attendent que nous travaillons ensemble.

Depuis 2007, le pays assiste à une valse incessante de ces premiers ministres. Kevin Rudd a été renversé par la travailliste Julia Gillard en 2010 avant de reprendre le pouvoir en 2013, et de le céder à nouveau quelques mois plus tard lors des législatives à Tony Abbott, lui-même renversé en septembre par M. Turnbull.

Ce dernier avait alors convoqué des élections anticipées pour renforcer sa légitimité et pour tenter de renforcer la présence de son parti au sein du Sénat.

L’objectif n’a pas été franchement atteint puisque pour le moment, ni la coalition conservatrice, ni l’opposition travailliste, n’ont obtenu la majorité absolue de 76 sièges nécessaire à la chambre des représentants pour former un gouvernement. Le dépouillement se poursuit donc.

Selon les projections de la télévision publique ABC, la coalition conservatrice obtiendrait 74 sièges, et peut-être deux sièges supplémentaires sur cinq qui restent encore incertains. Les travaillistes ont obtenu 66 sièges tandis cinq sièges sont revenus à des indépendants.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article