DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Aéronautique : Boeing et Airbus optimistes au salon de Farnborough

entreprises

Aéronautique : Boeing et Airbus optimistes au salon de Farnborough

Publicité

Avantage à Boeing à l’ouverture du salon aéronautique de Farnborough, au Royaume-Uni.Le premier ministre David Cameron est venu en personne annoncer une commande militaire de 3 milliards de livres portant sur 9 avions patrouilleurs maritimes au géant de Seattle. Boeing investira 100 millions de livres dans une usine d’assemblage en Ecosse, avec à la clé la création de 2.000 emplois.

L’occasion, pour David Cameron, de rappeler le poids de l’aéronautique dans l‘économie britannique : le secteur génère en effet 31 milliards de revenus par an et emploie 128.000 personnes dans le pays.

Boeing prend la main

Succès au civil également pour l’Américain, avec plus de 7 milliards de dollars de commandes chinoises de long et moyens courriers. Avant l’ouverture du salon, Boeing cumulait déjà 276 commandes nettes depuis le début de l’année, contre 183 pour son concurrent européen Airbus.

Airbus, qui a lui enregistré pour plus de 5 milliards de dollars de commandes fermes d’une société américaine de leasing et de la Britannique Virgin Atlantic. 12 jours après le Brexit, cette dernière reconnaît naviguer à vue.

Horizon dégagé, malgré le Brexit

Evidemment, la livre faible ne joue pas en notre faveur. Mais nous avions anticipé un possible Brexit et couvert nos positions pour nous protéger des mouvements de la livre à court terme. Au final, l’impact sur le trafic passager pourrait devenir le vrai défi,“ a confié son PDG, Craig Kreeger.

En dépit du Brexit, Boeing et Airbus ont toutefois revu leurs prévisions de commandes à la hausse sur les 20 prochaines années à plus de 5.000 milliards de dollars – soit plus de 33.000 nouveaux avions. Ils prévoient une hausse de 4,5% du trafic sur la période, dopé par l’Asie.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article