DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Des Venezueliens se ruent en Colombie pour faire leurs courses

monde

Des Venezueliens se ruent en Colombie pour faire leurs courses

Publicité

La délivrance pour des milliers de Vénézuéliens. Ils ont franchi la frontière colombienne, qui a été ouverte temporairement pour leur permettre de s’approvisionner en produits de première nécessité. Nourriture, médicaments, savon, papier toilette… Autant de produits que les Venezueliens peinent à trouver actuellement à cause de la crise économique et des pénuries qui frappent leur pays.

“J’ai pleuré à la frontière en voyant cette foule, dit une femme. C’est incroyable de voir tous ces Venezueliens venir ici pour acheter des choses qu’on ne peut pas se procurer chez nous. Chaque jour, il y a de moins en moins de choses.’‘

Certains ont roulé des heures pour arriver jusqu‘à la frontière. Ici, les produits coûtent certes plus chers, en raison de la dévaluation du bolivar vénézuélien. Mais il n’y a pas le choix.

“C’est un soulagement de pouvoir trouver des produits, des médicaments qu’on ne peut pas se procurer chez nous.’‘

“On n’a pas de nourriture, pas d’huile, pas de farine au Venezuela. C’est la raison pour laquelle on vient ici.’‘

Plus de 35.000 Venezueliens auraient profité de cette ouverture temporaire de la frontière pour venir faire leurs courses en Colombie, selon Bogotá. Une frontière qui avait été fermée unilatéralement il y a près d’un an par Caracas suite à un incident diplomatique.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article