DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Vingt-un ans après, 127 victimes inhumées à Srebrenica

monde

Vingt-un ans après, 127 victimes inhumées à Srebrenica

Publicité

127 cerceuils alignés au mémorial de Potocari près de Sebrenica, 127 victimes du génocide dont les restes ont été inhumés lundi à l’occasion du 21è anniversaire du massacre.
En juillet 1995, 8000 hommes et adolescents musulmans ont été exécutés par les forces serbes de Bosnie.
Une tuerie considérée comme un génocide par la justice internationale ce que conteste la Republika Srpska, l’entité serbe de Bosnie.

Une double peine pour les familles des victimes toujours très affectées.

“J’ai perdu mon mari ici, et je me suis enfuie avec mes deux enfants à travers les montagnes en 1995 en direction de Tuzla explique Fatima Duric. Après toutes ces années, son corps a été trouvé. En fait, seulement quelques os. Et c’est ce que j’enterre aujourd’hui.”
“J’ai parfois envie de disparaître de la surface de la terre quand j’entends quelqu’un dire que nous mentons à propos du massacre s’indigne Ramiza Omerovic. Comment peut-on dire que nous mentons à ce sujet ? C’est honteux ! J’ai perdu mon père, ma mère et mon mari. J’avais seulement 20 quand je me suis retrouvée avec trois petites filles.”

Prière collective pour des milliers de personnes dans les allées du cimetière où reposent déjà plus de 6400 victimes.
Plus de 1000 personnes sont toujours recherchées.

avec AFP

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article