DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les tortures infligées aux 43 étudiants disparus au Mexique

monde

Les tortures infligées aux 43 étudiants disparus au Mexique

Publicité

Au Mexique, les enquêteurs de la commission nationale des droits de l’Homme accusent des représentants de la force publique de torture.

Ils se basent sur l’analyse des blessures de l’un des 43 étudiants disparus en septembre 2014 à Iguala. Il s’agit du corps de Julio Cesar Mondragon Fontes.

Une disparition imputée à des policiers de mèche avec un cartel de la drogue.

D’après les autorités mexicaines des dizaines d’arrestations auraient eu lieu suite à cette affaire.

Cependant, des experts internationaux ont dénoncé l’obstruction des autorités lorsqu’il s’agissait d’interroger les suspects dans ce dossier.

Pour en savoir plus :

Mexique : nouvelle mobilisation des parents de 43 étudiants disparus

Un an après le Mexique commémore la disparition de 43 étudiants

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article