DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

BoE : statu quo monétaire, malgré le Brexit

économie

BoE : statu quo monétaire, malgré le Brexit

Publicité

Pas de nouveau stimulus monétaire avant une évaluation complète des premières conséquences du Brexit. La Banque d’Angleterre a maintenu son taux directeur à 0,5% ce jeudi.

Notant la baisse de confiance des entreprises et des consommateurs depuis le référendum du 23 juin, l‘équipe du gouverneur Mark Carney laisse toutefois la porte ouverte à un assouplissement monétaire lors de sa réunion du 4 août.

Gare à l’addiction des marchés aux liquidités

S’ils avaient procédé à une baisse de taux, l’appétit des marchés serait resté insatiable,“ estime Mike Ingram, analyste de marché chez BGC Partners. “C’est ce qui s’est produit ailleurs dans le monde et au final, cela aurait eu des effets malheureux sur le marché des dettes souveraines : les investisseurs internationaux auraient peut-être réclamé une prime sur les actifs libellés en sterling. Qui sait comment cela aurait impacté les taux d’intérêt à long terme. On aurait obtenu l’effet opposé à celui recherché.

Le statu quo de la Banque d’Angleterre a cependant déçu les marchés. A Londres, le FTSE 100 a clôturé en baisse de 0,24%. Les investisseurs se sont réfugiés sur la livre sterling, propulsée à un plus haut en deux semaines contre dollar et sur le marché de la dette souveraine, dont les rendements ont flambé.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article