DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le cerveau de l'attaque contre l'école militaire de Peshawar tué par un drone

monde

Le cerveau de l'attaque contre l'école militaire de Peshawar tué par un drone

Publicité

Il était le cerveau de plusieurs attaques meurtrières ces dernières années au Pakistan.

Umar Khalifa, le chef du groupe “Tarik Gidar”, lié au mouvement des talibans, a été tué dans un bombardement effectué par un drone américain. Le Pentagone a confirmé sa mort.

C’est lui, notamment, qui avait orchestré en 2014 l’attaque la plus sanglante de l’histoire du Pakistan, quand plusieurs hommes armés avaient fait irruption dans une école militaire, tuant plus de 130 enfants.

Umar Khalifa était également derrière l’attaque contre une université en janvier dernier, qui avait fait 21 morts, essentiellement des étudiants.

Il aurait aussi été à l’origine de l’attaque contre une base aérienne du nord du Pakistan, au cours de laquelle 29 personnes avaient été tuées.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article