DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Premier jour de Theresa May à la tête du gouvernement britannique

monde

Premier jour de Theresa May à la tête du gouvernement britannique

Publicité

Theresa May a pris ses quartiers au 10 Downing Street. A peine investie, elle a été soumise à la pression de dirigeants européens pour mettre en oeuvre le Brexit, alors qu’elle avait prévenu qu’elle ne comptait pas lancer le processus de sortie de l’UE avant la fin de l’année. . Elle a reçu un appel d’Angela Merkel. Les deux dirigeantes ont souligné la nécessité de poursuivre “des relations amicales”.

Dans son discours d’investiture, Theresa May s’est engagé à “relever le défi” du Brexit tout en promettant “la justice sociale” pour les Britanniques.

Andrea Leadsom, ancienne ministre de l’Energie, a été nommée ministre de l’environnement et des Affaires rurales. Elle s‘était présenté contre Theresa May pour remplacer David Cameron, avant de renoncer, estimant qu’elle n’avait pas les soutiens suffisants pour former un gouvernement solide.

Jeremy Hunt, à l’origine d’une réforme très contestée sur les conditions de travail des internes dans les hôpitaux, est finalement maintenu à son poste de ministre de la Santé, contrairement à ce que disaient les rumeurs.

Les commentaires ont été largement exagérés. Ravi de revenir au meilleur poste du gouvernment

Le pro-Brexit Chris Grayling, ancien ministre des Relations avec la Chambre des communes ayant dirigé la campagne de Theresa May, occupe désormais le poste de ministre des Transports.

En mettant aux manettes des partisans résolus de la sortie de l’Union européenne, elle semble montrer sa volonté de mener à son terme la rupture avec Bruxelles.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article