DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Daesh revendique l'attentat de Nice, cinq personnes en garde à vue

monde

Daesh revendique l'attentat de Nice, cinq personnes en garde à vue

Publicité

Le groupe Etat islamique a revendiqué l’attentat du 14 juillet à Nice en France qui a coûté la vie à 84 personnes et fait plus de 200 blessés. Cela semble confirmer les déclarations du Premier ministre Manuel Valls qui affirmait dès vendredi que le terroriste était “sans doute lié à l’islam radical”.

Le tueur serait “un soldat de Daesh qui a agi en réponse aux appels à prendre pour cible les ressortissants des pays de la coalition engagés contre l’organisation djihadiste”. C’est en tout cas ce qu’affirme ce samedi l’agence Amaq, liée à l’organisation Etat islamique.

L’enquête doit déterminer les motivations du tueur. Outre son ex-épouse, quatre hommes de son entourage ont été interpellés à Nice et placés en garde à vue. Selon des sources proches de l’enquête, le tueur était en lien avec des personnes elle-mêmes en contact avec des islamistes radicaux.
La police devra toutefois encore établir s’il a bénéficié ou non de complicités.

La Promenade des Anglais a commencé à rouvrir aux voitures et au public. Les Niçois continuent de venir se recueillir sur les lieux du drame, déposant fleurs et petits mots.

La France a entamé ce samedi trois jours de deuil national. Une minute de silence sera observée lundi à midi dans tout le pays.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article