DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Russie et Japon dominent la première journée du Grand Chelem de Tyumen

Sport

Russie et Japon dominent la première journée du Grand Chelem de Tyumen

Publicité

C’est la dernière grande compétition de judo avant les Jeux Olympiques.

Ce week-end se déroule le Grand Chelem de Tyumen, en Russie. Et les Russes, justement, ont été à l’honneur. Ils étaient présents dans les sept finales ce samedi. Chez les hommes et en -73kg, ils étaient même deux. Musa Mogushkov a dominé son compatriote Arbi Khamkhoev.

En -66kg, Anzaur Ardanov n’a pas eu la même réussite face à Hifumi Abe. Le Japonais a dominé le Russe pour s’offrir le deuxième Grand Chelem de sa carrière. Le judoka de 18 ans s’est imposé grâce à un waza-ari.

Chez les femmes, toutes les finales opposaient Japonaises et Russes. Et ce sont, à chaque fois, les Asiatiques qui l’ont emporté. En -63kg, Aimi Nouchi est allée au bout de tous ses combats ce samedi. En finale, elle a dominé Daria Davydova.

En -57kg, Tsukasa Yoshida n’a pas attendu 4 minutes pour sortir victorieuse de son duel avec Daria Mezhetckaia. Un ippon à 47 secondes du terme est venu mettre fin au combat. Yoshida décroche ainsi son 4e Grand Chelem, le 2e à Tyumen.

Enfin, en -48kg, Funa Tonaki a dû attendre le golden score pour triompher. La Japonaise de 20 ans a immobilisé Nataliya Kondratyeva grâce à un kami-shiho-gatame. Tonaki obtient l’or en Grand Chelem pour la première fois.

À noter également les succès d’Albert Oguzov en -60kg et d’Ai Shishimi en -52kg.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article