DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les Japonaises impressionnent au Grand Chelem de Tyumen

Sport

Les Japonaises impressionnent au Grand Chelem de Tyumen

Publicité

Deuxième et dernière journée du Grand Chelem de Tyumen ce dimanche.

Les judokas russes et suédois se sont partagés les médailles d’or chez les hommes. En -81kg, Aslan Lappinagov s’est imposé d’un yuko face au Japonais Seidai Sato. Le Russe remporte ainsi son premier Grand Chelem.

En -100kg, Martin Pacek a survolé le tournoi. Ses trois combats, le Suédois les a remportés sur Ippon. En finale, Adlan Bisultanov n’a rien pu faire face au tenant du titre. Le combat n’aura duré que 3’28’‘.

Dans la catégorie supérieure (+100kg), le duel a été expéditif en finale. Andrey Volkov n’a eu besoin que de 55 secondes pour dominer le Japonais Yusei Ogawa grâce à un yoko-shiho-gatame. C’est le premier succès en Grand Chelem pour le Russe de 29 ans.

Chez les dames, c’est bien simple, les Japonaises ont tout râflé ! En -78kg, Rika Takayama a été sans pitié pour les trois athlètes russes qu’elle a rencontrées. Klara Apotekar peut en témoigner, balayée en 1’30’‘ en finale. Takayama, 21 ans et médaillée d’argent aux championnats d’Asie, confirme sa progression.

Enfin, chez les +78kg, Nami Inamori est allée au bout des 4 minutes face à la Tunisienne Nihel Cheikh Rouhou. La Japonaise s’impose avec un waza-ari marqué après seulement 28 secondes de combat. Elle décroche son 3e Grand Chelem.

À noter également, les succès du Suédois Marcus Nyman (+90kg) et de la Japonaise Chizuru Arai (-70kg).

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article