DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Etats-Unis : trois policiers tués dans une fusillade à Bâton Rouge, plusieurs blessés

Publicité

Trois policiers ont été tués et trois autres blessés ce dimanche lors d’une fusillade à Bâton Rouge, la capitale de la Louisiane, dans le sud des Etats-Unis. Là même où la mort d’un jeune Noir début juillet avait provoqué une vague d’indignation et de manifestations.

L’un des tireurs est mort, et plusieurs autres seraient en fuite selon le bureau du shérif.

Au moins trois agents de police ont donc été blessés et transportés dans les hôpitaux locaux.

Le maire de la ville a appelé au calme, redoutant une nouvelle poussée de tension.

Ce drame se produit dans un contexte de très fortes tensions raciales à Bâton Rouge qui a été la théâtre de nombreuses manifestations contre les violences policières.

Ces manifestations, réprimées sans ménagement, avaient suivi la mort début juillet d’Alton Sterling, un vendeur ambulant noir abattu par un policier.

La vidéo amateur de ses derniers instants, amplement relayée sur Internet, a provoqué une vague d’indignation redoublée le lendemain par la nouvelle qu’un autre Noir avait été tué par un policier, cette fois dans le Minnesota.

C’est au cours des nombreuses manifestations dans le pays pour dénoncer les violences policières qu’un homme seul a abattu cinq policiers à Dallas, le 7 juillet, avant d‘être tué par les forces de l’ordre.

Il s’agissait de Micah Johnson, ancien combattant noir américain, qui avait affirmé vouloir tuer des policiers blancs en réponse à la mort de deux Noirs la même semaine sous les balles des forces de l’ordre.

La semaine dernière, la police de Bâton Rouge avait indiqué avoir arrêté trois personnes qui avaient pour projet d’assassiner des policiers.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article