DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

SoftBank rachète le concepteur de puces britannique ARM

entreprises

SoftBank rachète le concepteur de puces britannique ARM

Publicité

Ils attendaient le référendum du Brexit pour terminer les négociations, voilà l’affaire conclue. Le groupe télécoms japonais SoftBank a racheté pour 29 milliards d’euros la société de microélectronique ARM, championne technologique du Royaume-Uni, qui conçoit des puces présentes dans 95% de nos smartphones (notamment Apple et Samsung).

ARM est leader sur son marché et la prochaine grande révolution scientifique sera celle de l’internet des objets. Je crois que l’internet des objets sera une grande opportunité” a expliqué le PDG de SoftBank Masayoshi Son.

Si la récente chute de la Livre Sterling a accéléré l’opération, le nouveau gouvernement britannique voit là une preuve de l’attractivité du Royaume-Uni post-Brexit. La Première ministre Theresa May, qui critiquait la semaine passée les OPA d’entreprises étrangères sur les compagnies britanniques, a évoqué dans la foulée un “vote de confiance”.

Même satisfaction de la part de son ministre des Finances: “nous voulons envoyer un signal fort: nous sommes ouverts aux investisseurs qui souhaitent déployer leur capital ici, utiliser le talent Britannique pour construire des entreprises mondiales, et c’est ce que SoftBank veut faire avec ARM. Ils nous ont garanti qu’ils s’engageaient en faveur de l‘économie du Royaume-Uni”, a déclaré le ministre des Finances Philip Hammond.

Le conglomérat nippon a proposé 17 livres par action ARM, soit une prime de plus de 40%. Softbank promet qu’ARM gardera son management actuel, que son siège restera à Cambridge, et que les effectifs britanniques auront doublé dans cinq ans.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article