DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Meeting István-Gyulai : répétition générale avant Rio

Sport

Meeting István-Gyulai : répétition générale avant Rio

Publicité

Le Meeting István-Gyulai, en Hongrie, vient de s’achever. Plusieurs stars de l’athlétisme mondial étaient présentes. Sur 800m, il y avait notamment David Rudisha. Le recordman du monde kenyan a dominé sa course en 1’43’‘35. Il s’agit de la meilleure performance mondiale de la saison.

David Rudisha : “C‘était ma dernière course avant Rio. J’ai bien couru, la préparation a été bonne et je sais que je suis en forme. Donc je suis impatient de progresser avant d’aller à Rio.”

Du grand Simbine

Sur 100m, Asafa Powell a couru pour la 95e fois de sa carrière en moins de 10 secondes (9’‘92). Mais ce n‘était pas suffisant face au Sud-Africain Akani Simbine vainqueur en 9’‘89, record personnel.

Asafa Powell : “Je suis satisfait, même si j’aurais pu faire une meilleure course. Mais c‘était ma première depuis mon retour de blessure, donc c’est bien.”

C’est une grande victoire pour Simbine. Il est le 5e homme le plus rapide cette saison et vient de battre le record d’Afrique du sud.

Akani Simbine : “ Je suis prêt pour les Jeux Olympiques et pour la finale. Une fois en finale, tout est possible.”

Simbine s’est imposé sur 200m également. Une distance sur laquelle Veronica Campbell a été double championne olympique en 2004 et 2008 et championne du monde en 2011. En Hongrie, elle a gagné avec un chrono de 22’‘52.

Sur 100m, la victoire est revenue à Blessing Okagbare. Son temps de 10’‘92 n’a pu être homologué à cause d’un vent trop favorable. Le meilleur temps de la Nigériane cette saison reste donc bloqué à 11’‘02.

Au lancé du poids, aucune surprise, Valerie Adams, double championne olympique en titre, s’est imposée avec un jet à 20,19m.

McLeod chute encore

En revanche, petit évènement sur 110m haies. Le numéro un mondial, Omar McLeod s’est incliné pour la seconde fois de la saison. Le Jamaïcain a chuté, comme à Monaco quelques jours plus tôt. Du coup, c’est le vice-champion d’Europe hongrois, Balazs Baji, qui l’a emporté en 13’‘33.

Balazs Baji : “C’est une course d’obstacles. Il ne suffit pas d‘être bon sur le papier. Vous devez l‘être du début à la fin. Et en étant trop rapide, vous pouvez avoir un accident. Il faut être fort dans la tête également. J’ai été meilleur aujourd’hui donc j’ai gagné.”

Sur 400m masculin, le champion olympique Kirani James s’est imposé en 44’‘60, loin de son meilleur temps de la saison qui est de 44’‘08.

Enfin, au disque, le public a pu exulter. Car, c’est le Hongrois Zoltan Kovago qui a remporté le concours grâce à un lancer à 67,13m.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article