DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

"Oui !" à des sous-marins nucléaires flambants neufs en Grande-Bretagne

monde

"Oui !" à des sous-marins nucléaires flambants neufs en Grande-Bretagne

Publicité

Les députés britanniques ont largement voté, par 472 voix contre 117, pour le renouvellement de leurs quatre sous-marins Trident.

Theresa May, dont c‘était le premier discours devant le parlement en tant que chef du gouvernement, a été prise à partie par ce député écossais : “Etes-vous personnellement préparée, a demande George Kerevan, à autoriser une attaque nucléaire qui pourrait tuer 100 000 hommes, femmes et enfants innocents ?”

“Oui, a répondu Theresa May, et nos ennemis doivent savoir que nous serons prêts à utiliser ce moyen de dissuasion.”

Avec la France et les Etats-Unis, le Royaume-Uni est l’une des trois nations de l’OTAN à posséder l’arme nucléaire.

L’un des quatre sous-marins britanniques est en permanence en mission quelque part dans le monde.

La flotte vieillissante est basée dans l’ouest de l‘Écosse. Les nouveaux sous-marins devraient entrer en service dans une quinzaine d’années.

Le remplacement des Trident devrait coûter au moins 49 milliards d’euros. Mais les opposants au projet l’estiment à près de 245 milliards d’euros, compte tenu des coûts associés au programme.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article