DERNIERE MINUTE

Des dizaines de milliers de Vénézueliens traversent la frontière vers la Colombie, de la ville de San Antonio del Tachira au Vénézuela, à Cucuta, de l’autre côté. Une frontière fermée depuis un an.
Objectif, faire des provisions de nourriture, de produits ménagers et de médicaments qui manquent cruellement au Vénézuela.

Les gardes-frontière étaient nombreux, et la foule a traversé calmement, mais dans une grande excitation.

Le Vénézuela traverse une grave crise économique depuis la chute des cours du pétrole, dont il tire l’essentiel de ses revenus. La pénurie d’aliments et de médicaments affecte 80% des produits dans le pays.

Publicité
Publicité

Plus de No Comment