DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Londres renonce à la présidence de l'UE en 2017

monde

Londres renonce à la présidence de l'UE en 2017

Publicité

ALL VIEWS

Touchez pour voir

La Grande-Bretagne renonce à la présidence tournante de l’Union européenne, qu’elle devait assurer de juillet à décembre 2017. Une décision sans surprise, dans la lignée du référendum pro-Brexit. Le Brexit, et les conditions du divorce, ce fut le sujet principal des questions hebdomadaires des membres du parlement à leur nouvelle Première ministre, Theresa May :
“En négociant l’accord nous devons nous assurer que nous écoutons les citoyens qui réclament des contrôles de la liberté de mouvements, a déclaré la chef de gouvernement, mais on doit aussi négocier le meilleur accord pour le commerce des biens et des services pour les Britanniques.”

L’attentat de Nice a également inquiété les députés britanniques, qui ont interpellé Theresa May sur la sécurité et le terrorisme.

“En matière de sécurité, leur a t-elle répondu, nous devons poursuivre notre coopération avec la France et les autres pays européens. Nous n’allons pas nous laisser impressionner par les terroristes, nous faisons face aux mêmes menaces et nous devons travailler ensemble pour qu’ils échouent. Oui, le Royaume-Uni va quitter l’Union européenne, mais le Royaume-Uni ne quitte pas l’Europe, et notre coopération continue.”

Theresa May a poursuivi sa journée en Allemagne pour y rencontrer Angela Merkel, et jeudi elle sera à Paris, ses premiers déplacements à l‘étranger depuis qu’elle a pris ses fonctions.

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article