DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La résistance aux antibiotiques causera plus de morts que le cancer d'ici 2050, selon l'OMS

insiders

La résistance aux antibiotiques causera plus de morts que le cancer d'ici 2050, selon l'OMS

Publicité

Sophie Claudet, Euronews – D’après une étude britannique, la résistance aux antibiotiques pourrait tuer plus de gens que le cancer d’ici 2050, et faire plus de 10 millions de victimes par an. Partagez-vous ce constat?

Elizabeth Tayler, experte en résistance anti-microbienne à l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) – Oui, non seulement cela va tuer plus de gens à cause des infections, mais des interventions simples ou des traitements contre le cancer vont devenir beaucoup plus risqués, si les médicaments ne marchent plus. Et ce problème existe déjà en Europe. Au moins 25 000 personnes meurent chaque année de résistance aux antibiotiques et cela coûte près d’un milliard et demi d’euros, entre la durée des traitements et la perte de productivité.

Parlons maintenant de l’usage des antibiotiques dans les élevages. L’Espagne, l’Allemagne ou l’Italie en utilisent beaucoup plus que leurs voisins européens. N’y-a-t-il pas de réglementation commune en Europe ?

Oui, c’est un gros problème, parce que la quantité utilisée varie de 1 à 100 d’un pays à l’autre. En fait, l’Europe est pionnière d’un usage plus restrictif des antibiotiques, et depuis 2006 leur usage pour doper la croissance des animaux est interdit. Mais dans certains pays, ils sont encore largement utilisés, et en grandes quantités, pour prévenir les infections, en particulier quand les élevages sont intensifs ou insalubres. A l’OMS, nous pensons que ce n’est vraiment pas nécessaire, et au Danemark, l’industrie porcine n’utilise plus les antibiotiques dans ce cadre, mais uniquement pour soigner les animaux lorsqu’ils sont malades. Et depuis, la production porcine et les profits de ce secteur ont augmenté au Danemark.

Cela veut-il dire que nous devons repenser nos méthodes et nos conditions d‘élevage, et d’abattage, de même que l’usage des médicaments ?

Oui, il y a de nombreuses façons dont cet usage chez les animaux va entraîner une résistance aux traitements chez les humains. Plus on les utilise, moins ils marchent. Il y a la contamination de la viande aux antibiotiques, et puis il y a la contamination aux bactéries résistantes : ce sont les mauvaises conditions d’hygiène et d’abattage, qui causent à leur tour des infections chez les employés des abattoirs, ou encore le fumier répandu dans les champs qui contamine l’eau par les nappes phréatiques… Tout cela cause la résistance aux traitements.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article