DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

80 Russes déjà rayés des Jeux de Rio

monde

80 Russes déjà rayés des Jeux de Rio

Publicité

ALL VIEWS

Touchez pour voir

La Fédération internationale de natation (FINA) est la première à avoir privé des sportifs russes des Jeux olympiques sur les critères du Comité international olympique (CIO). Sept nageurs ont été désignés par la FINA comme étant potentiellement impliqués dans des affaires de dopage, ou ayant déjà été dopé.

En tout, une liste de treize sportifs se sont ajoutés ce lundi à celle des soixante-sept membres de l‘équipe d’athlétisme déjà suspendue par la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF).

Le reste de la sélection russe espère pouvoir disputer les épreuves. Mais l’absence des athlètes suspendus ternit l’esprit olympique, estime le journaliste hongrois Attila Ághassi :

“Il y a un fossé entre la présomption d’innocence et la punition collective, c’est cela qui crée des tensions” explique-t-il. “Il y a aussi ces figures du sport, comme Yelena Isinbayeva qui a battu plusieurs fois le record du monde de saut à la perche, qui ne pourront pas disputer les Jeux Olympiques. Les JO vont perdre de leur superbe. On ne pourra plus dire que c’est le plus grand événement sportif, qui rassemble les meilleurs athlètes, car beaucoup d’entre eux ne seront pas présents”.

Commandé par l’Agence mondiale antidopage (AMA), le rapport McLaren rendu lundi dernier détaillait le système de “dopage d‘État” organisé par la Russie entre 2011 et 2015.

Selon le rapport, le ministère russe des Sports a “dirigé les manipulations d‘échantillons positifs”, notamment lors des Jeux d’hiver de Sotchi 2014.

L’AMA et quatorze agences nationales de lutte contre le dopage avaient dans la foulée demandé que le comité olympique russe soit suspendu des Jeux de Rio. Le CIO a préféré laisser le soin aux fédérations sportives internationales de décider du sort des athlètes au cas pas cas, en établissant une liste de critères à respecter.

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article