DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

En Turquie : 42 mandats d'arrêt contre des journalistes

monde

En Turquie : 42 mandats d'arrêt contre des journalistes

Publicité

La célèbre journaliste turque Nazli Ilicak se retrouve dans le collimateur du régime turc. Déjà limogée du quotidien progouvernemental Sabah en 2013 pour avoir critiqué des ministres impliqués dans un scandale de corruption, elle est visée ce lundi comme 41 autres journalistes par un mandat d’arrêt lancé par les autorités turques.

Le 19 juillet dernier, 24 chaînes de télévision et de radios se sont vues retirer leur licence car soupçonnées de soutenir le prédicateur Fethullah Gülen, accusé d‘être l’instigateur du putsch manqué.

Reporters sans frontières dénonce l’intensification du harcèlement des médias critiques en Turquie.

Ce dimanche, sur la place Taksim à Istanbul, le Parti républicain du peuple, principale formation d’opposition a organisé avec le soutien de l’AKP au pouvoir un grand rassemblement pour dire son opposition au putsch.

Depuis l‘échec du coup d’Etat, les autorités turques ont suspendu, interpellé ou placé en détention plus de 60.000 militaires, policiers, magistrats, enseignants ou fonctionnaires

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article