DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

France : les représentants religieux font bloc après le meurtre d'un prêtre

monde

France : les représentants religieux font bloc après le meurtre d'un prêtre

Publicité

En Fance, les responsables religieux affichent leur unité, cruciale selon eux pour vaincre l’organisation Etat islamique.

Au lendemain de l’assassinat d’un prêtre, le président François Hollande les a reçu à l’Elysée. Dalil Boubakeur, le recteur de la Grande Mosquée de Paris a exprimé la “sidération” des musulmans et suggéré “une certaine réforme dans les institutions” de l’islam.

“Il s’agit là d’un fait hors Islam, d’un fait que tous les musulmans de France réprouvent et rejettent de la manière la plus formelle en présentant à Monseigneur le cardinal toutes nos condoléances.”

Pour l’archevêque de Paris, le cardinal André Vingt-Trois, pas question de laisser l’organisation terroriste jouer avec la démocratie.

“Nous ne pouvons pas nous laisser entraîner dans le jeu politique de Daech qui veut dresser les uns contre les autres les enfants d’une même famille.”

Le cardinal André Vingt-Trois, célébrera une messe pour les victimes ce soir en la cathédrale Notre-Dame de Paris.
François Hollande a promis au pape François de tout faire pour protéger les églises.

avec AFP et Reuters

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article