DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La ville de Saint-Etienne-du-Rouvray en deuil

monde

La ville de Saint-Etienne-du-Rouvray en deuil

Publicité

ALL VIEWS

Touchez pour voir

La ville de Saint-Etienne-du-Rouvray, en Normandie, s’est réveillée en deuil ce matin au lendemain de l’assassinat du père Hamel.

Dans la commune, les hommages se poursuivent. L‘église reste fermée et inaccessible mais les habitants viennent déposer des roses rouges et des bougies en hommage aux victimes.

La marche blanche prévue initialement, ce jeudi à 17h, a été interdite par la préfecture de Seine-Maritime, pour des raisons de sécurité.

Dans la ville, le vivre-ensemble et la sérénité commune sont mises à rude épreuve : “On va avoir avoir du mal à admettre ça. On a peur, partout. On est en sécurité nulle part. J’espère que ça va se calmer, j’espère que les gens vont être raisonnés, vont être intelligents, qu’ils ne vont pas faire ça. Ce n’est pas bien de faire ça.” témoigne une habitante, sous le choc.

Les deux auteurs de l’attentat ont été abattus. L’un des deux, Adel Kermiche, Français de 19 ans, résidait chez ses parents à moins de 2 km de l‘église attaquée. Il avait tenté de rallier la Syrie par deux fois en 2015.
L’identification formelle du second assaillant est toujours en cours.

Un conseil de sécurité et de défense s’est tenu mercredi matin à l’Elysée, à l’issue duquel Bernard Cazeneuve a annoncé que les forces Sentinelles seront plus présentes en province. “En plus des forces traditionnellement mobilisées sur les territoires, près de 23 500 policiers gendarmes militaires réservistes seront mobilisés sur notre territoire national pour assurer le bon déroulement des événements.” a déclaré le ministre de l’intérieur.

Il a ajouté : “Nous ne pouvons pas sortir de l’Etat de droit pour protéger l’Etat de droit”, répondant ainsi à de nombreuses critiques de l’opposition, jugeant le gouvernement fébrile face à la menace terroriste.

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article