DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Washington veut éviter une confrontation en mer de Chine

monde

Washington veut éviter une confrontation en mer de Chine

Publicité

Pas de confrontation en mer de Chine méridonale, c’est le message délivré mercredi par John Kerry le chef de la diplomatie américaine aux Philippines. Un tribunal international a donné raison à Manille en estimant que la Chine n’avait aucun “droit historique” sur cette mer stratégique. Pékin s’est insurgé contre ce jugement et a dit qu’il ne le respecterait pas.

“Ce que nous souhaitons, c’est éviter les tensions. N’utilisez pas la provocation, laisser de l’espace pour que les populations soient en mesure de trouver un moyen d’avancer qui répond aux besoins de la région, des nations et respecte aussi les droits et obligations des personnes.”

Le Vietnam, la Malaisie, Brunei et Taïwan ont également des revendications sur la mer de Chine méridionale, réputée riche en hydrocarbures et par où transitent 4,5 milliards d’euros de fret annuel.

Les intentions des Etats-Unis ne sont pas claires estiment une centaine de manifestants qui protestent contre la visite de John Kerry devant l’ambassade américaine à Manille.

“Les Etats-Unis ont un double discours ici en Asie souligne Renato Reyes. Ils prétendent être neutres mais ils veulent véritablement contenir la Chine et établir leur propre domination dans la région.”

Pour Washington, Pékin et Manille doivent engager le dialogue sur cette question territoriale. C’est l’occasion
dit John Kerry pour tous les pays de la région de régler leurs différends de manière pacifique.

avec AFP

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article