DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

« La France est toujours la France, Mr Trump » - Manuel Valls

monde

« La France est toujours la France, Mr Trump » - Manuel Valls

Publicité

Le Premier ministre français Manuel Valls n’a pas apprécié une nouvelle sortie de Donald Trump contre son pays. Le candidat républicain à la présidence américaine avait en effet estimé ce mercredi que « la France n’était plus la France », en faisant référence aux récents attentats de Saint-Etienne du Rouvray et de Nice qui ont frappé l’Hexagone. Manuel Valls a vivement réagi sur Twitter en s’adressant directement, en anglais, à Donald Trump. Pour le Premier ministre, la « France est toujours la France et la France est forte ».

C’est dans le cadre d’une conférence de presse organisée en Floride mercredi 27 juin que Donald Trump a fait cette déclaration, en citant un « ami » qui avait pour projet de se rendre en France, « il y a trois ou quatre mois ». Le candidat républicain a raconté l’avoir croisé la veille et ils ont eu une petite discussion :

« Je l’ai vu hier. Je lui ai demandé : tu as aimé la France ? Il m’a dit, je n’irai pas en France. Je n’irai pas en France ».

Trump a ensuite forcé le trait en déclarant qu’ « Ils ne vont pas m’aimer pour dire ça, mais regardez ce qui s’est passé à Nice. Vous avez vu ce qui s’est passé hier avec le prêtre (…). La France n’est plus la France ».

Ce n’est pas la première fois que Manuel Valls répond à Donald Trump. En décembre dernier, le Premier ministre français avait déjà pris position contre le milliardaire après que ce dernier avait émis le souhait d’interdire l’entrée aux Etats-Unis aux musulmans.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article