DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le pape à Cracovie pour embraser les JMJ

monde

Le pape à Cracovie pour embraser les JMJ

Publicité

La papa-mobile est arrivée ce mercredi à Cracovie en Pologne, qui accueille jusqu‘à dimanche les Journées Mondiales de la Jeunesse, le “Woodstock catholique” organisé tous les trois ans. Un pèlerinage qui mêle messes, fêtes et cette année plusieurs débats autour de l’Europe, de l‘écologie ou bien des migrants.

Le pape François n’a d’ailleurs pas hésité à appeler dès son arrivée les Polonais à “accueillir les migrants”, ce qui n’a pas du plaire au gouvernement conservateur.

Face aux jeunes, il a repris les mots du Polonais Jean Paul II, fondateur des JMJ en 1984, qui a longtemps vécu à Cracovie :“n’ayez pas peur. N’ayez pas peur. Dieu est grand. Dieu est bon. Et nous avons tous quelque chose de bon en nous” a-t-il déclaré de la fenêtre du palais archiépiscopal de Cracovie

Le pape se rendra ce jeudi à Czestochowa où se trouve le célèbre icône de la Madone noire, puis au camps d’Auschwitz et de Birkenau le vendredi. “La vie est faite de bonnes et de mauvaises choses”, a conclu François en appelant les jeunes à “faire du boucan toute la nuit”.

* EN: This holy priest, who died in the very moment when he was offering prayer for the whole Church, is one; but how many Christians, how many innocents, how many children… * FR: Ce saint prêtre, qui est mort justement au moment où il offrait la prière pour toute l’Église, est unique ; mais que de chrétiens, que d’innocents, que d’enfants… * PT: Este santo sacerdote, que foi morto mesmo no momento em que oferecia a oração por toda a Igreja, é um; mas quantos cristãos, quantos inocentes, quantas crianças… * ES: Este santo sacerdote, que ha muerto precisamente en el momento en el que ofrecía la oración por toda la Iglesia, es uno; pero cuántos cristianos, cuántos inocentes, cuántos niños… * ITA: Questo santo sacerdote, che è morto proprio nel momento in cui offriva la preghiera per tutta la Chiesa, è uno; ma quanti cristiani, quanti innocenti, quanti bambini… * DE: Dieser heilige Priester, der gerade in dem Moment starb, als er das Gebet für die ganze Kirche darbrachte, ist einer; aber wie viele Christen, wie viele Unschuldige, wie viele Kinder… #JacquesHamel

A photo posted by Pope Francis (@franciscus) on

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article