DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'Histoire des Jeux Olympiques : 1908-1920

Sport

L'Histoire des Jeux Olympiques : 1908-1920

Publicité

LONDRES 1908

Les Jeux de 1908 devaient initialement être organisés à Rome, mais rapidement il est apparu que la capitale italienne ne serait pas prête à temps. L’Italie, meurtrie par l’éruption du Vésuve en 1906 qui dévasta Naples, ne put mener de front la reconstruction de la capitale de la Campanie et l’organisation des Jeux Olympiques.

Malgré le peu de temps disponible pour préparer les Jeux, Londres proposa sa candidature pour remplacer Rome. Cette édition a été une grande réussite, nonobstant l’ampleur du défi. Pour la première fois, un stade et une piscine ont été spécialement construits pour accueillir les épreuves. Jusqu’à lors, les épreuves de natation étaient organisées dans des eaux vives, en mer par exemple !

Le point d’orgue de ces olympiades a été sans conteste le marathon. Le coureur italien Dorando Pietri, à bout de force et hagard a été le premier à entrer dans l’enceinte du stade. Incapable de se diriger seul et s’effondrant plusieurs fois, Pietri reçut l’aide des officiels pour franchir en vainqueur la ligne d’arrivée. Une aide qui lui valut d’être disqualifié (voir la vidéo en espagnol) … C’est également à Londres que le marathon adopta pour la première fois la distance de 42,195 km. Une distance qui est devenue officielle à partir des jeux de 1924. Ces 195 mètres, rajoutés à la distance initiale de 42km, représentaient le parcours entre le Château de Windsor et la tribune royale du stade construit pour les Jeux.

Plus d’informations sur Olympic.org

STOCKHOLM 1912

Pour la première fois, des athlètes des cinq continents participent aux Jeux Olympiques. En 1912, le Japon, par exemple, a envoyé sa première délégation aux Jeux. Si les jeux de Londres furent une réussite, que dire des Jeux de Stockholm ! Des avancées technologiques prodigieuses furent ainsi introduites comme le système de chronométrage automatique, les « photos finish » pour départager les coureurs sur les épreuves de vitesse, ou encore la sonorisation des enceintes sportives.

Parallèlement aux défis sportifs, des épreuves « artistiques », comme la sculpture, l’architecture, la littérature ou encore la musique, ont été rajoutées au programme olympique. Les épreuves furent marquées par les performances de deux grands athlètes : l’Américain Jim Thorpe et le Finlandais Hannes Kolehmainen. Thorpe remporta les deux épreuves combinées du pentathlon et du décathlon.

Malheureusement, il fut dépossédé de ses titres olympiques pour avoir joué avant les Jeux, contre argent, au baseball. Ses titres lui furent restitués à titre posthume en 1982. Le finlandais Kolehmainen a réalisé également un autre grand exploit de ces jeux en remportant 4 médailles dans les épreuves de fond : trois médailles d’or en 10000m, 5000m et cross-country et une argent pour le crosscountry par équipe.

Le marathonien Shizo Kanakuri s’est également illustré à Stockholm. Lors de l’épreuve, à bout de force, il trouva de l’aide chez des fermiers. Dépité, il abandonna et retourna au Japon sans en avertir les officiels des Jeux. En 1966, il retourna à Stockholm pour terminer son marathon. Le chrono de la performance : 54 ans, 8 mois, 6 jours, 8 heures, 32 minutes et 20,379 secondes !

Regarder la vidéo sur Youtube

ANVERS 1920

En 1916, Les Jeux Olympiques qui devaient se tenir à Berlin furent annulés en raison de la première Guerre Mondiale. L’édition de 1920, initialement attribuée à Budapest, a été organisée dans la ville d’Anvers en hommage au lourd tribut payé par les Belges. Lors de cette édition, le drapeau olympique et ses cinq anneaux, symbole de l’universalisme, a été hissé pour la première fois.

Autre première : le serment olympique a été également proclamé dans la ville flamande. Anvers a été marqué par la performance exceptionnelle de l’italien Nedo Nadi (voir la vidéo en Italien) qui a remporté cinq des six médailles d’or mises en jeu dans les épreuves d’escrime. Le suédois Oscar Swahn est aussi rentré dans la légende en devenant le médaillé le plus âgé des Jeux, remportant à 72 ans une médaille d’argent dans une épreuve de tirs par équipe.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article